menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
De nouvelles données sur les étrangers en Suisse et le bénéfice semestriel de la BNS

De nouvelles données sur les étrangers en Suisse et le bénéfice semestriel de la BNS

31 July 2018

Selon les données publiées par le gouvernement suisse, des étrangers en nombre de plus de deux millions, représentent un quart de la population totale du pays. La Banque nationale suisse a révélé son résultat semestriel.

Un quart de la population du pays est étranger

Le Conseil fédéral a publié cette semaine les données sur les étrangers qui habitent en Suisse. Leur nombre total a augmenté jusqu’à plus de deux millions  pendant la première moitié de 2018. Ils représentent donc un quart de la population totale du pays. Même si ce chiffre peut sembler grand, il faut se rendre compte qu’il y a encore plus d’étrangers qui travaillent en Suisse sans y habiter. On les appelle des travailleurs frontaliers. Ils n’ont pas été inclus dans les statistiques. L’étude a analysé seulement des résidents permanents ou temporels et non pas d’émployés. On a appris de la publication que la majorité (1 415 411 personnes, 68,4%) des habitants étrangers de la Suisse vient de l’Union Europénne ou de l’Espace économique européen. Le reste (653 044 personnes) vient des pays non membres de l’EEE. 69 499 étrangers sont venus en Suisse de l’UE ou de l’EEE au premier semestre 2018 pour trouver un emploi. Ce nombre a augmenté de 0,5% par rapport à l’année précédente. Au cours de la même période, 19 357 nouveaux migrants ont déménagé en Suisse pour des raisons familiales, en baisse de 0,7% par rapport au premier semestre 2017. Plus de 20% de ce groupe ont un membre de la famille suisse. Le plus grand groupe d’étrangers (407 453 personnes) réside à Zurich. D’autres grandes communautés de résidents étrangers se trouvent à Genève, Berne et Vaud.

La Suisse est populaire auprès des frontaliers et des immigrés. Les candidats à la naturalisation doivent répondre à un grand nombre de critères, par exemple avoir vécu dans le pays pendant au moins 10 ans, se conformer à l’ordre juridique ou ne pas représenter une menace pour la sécurité publique. Ils doivent également être bien intégrés en termes de problèmes sociaux, ainsi que les langues parlées ici. Les étrangers qui ont reçu des prestations sociales pendant 3 ans passés ne peuvent pas demander la naturalisation.

Bénéfice de la BNS

On a appris aussi cette semaine le résultat de la BNS. La Banque nationale suisse a enregistré un bénéfice de 5,11 milliards de francs suisses au premier semestre 2018 et une forte augmentation par rapport à 1,22 milliard de francs l’année dernière. Même si la BNS a enregistré une perte de 5,8 milliards de CHF au premier trimestre 2018, elle a réussi à dégager d’énormes bénéfices tout au long de la première moitié de l’année. La BNS a gagné grâce à un taux de change du franc suisse faible par rapport à d’autres devises, comme l’EUR et surtout le dollar américain. Le revenu courant des intérêts et dividendes de la BNS s’élevait à 6,9 milliards de francs. Le stock

d’or a perdu 1 billion de francs. La BNS a bouclé l'année 2017 sur un bénéfice record de 54 milliards de francs

Les frontaliers mais aussi tous les autres résidents suisses ont la possibilité d’échanger des francs et des euros à moindre coût sur Exchange Market. Utilisez notre convertisseur de devises en ligne pour voir combien vous pouvez économiser sur Exchange Market. Si vous souhaitez convertir un montant plus élevé de francs en euros ou, inversement, changer l'euro en francs, il est important de trouver la bonne offre pour passer au meilleur taux de change EUR / CHF. Acheter des euros est vraiment facile chez ExchangeMarket.ch. Tout ce que vous avez à faire est de vous inscrire en ligne et d'activer votre compte avec le code d'activation. Et déjà, ils ont un bon cours d'euro disponible. Contactez-nous si vous avez des questions.

ExchangeMarket.ch
ExchangeMarket.ch