Actualités

Actualités
Le CHF est la monnaie la plus performante du G10 en mars

Le CHF est la monnaie la plus performante du G10 en mars

April 05, 2023

Toujours une valeur refuge


Le franc suisse est parvenu à conserver son statut de valeur refuge, même en cas de crise majeure dans l'une des plus grandes banques suisses, le Crédit suisse. La banque a été sauvée à la dernière minute par un rachat par UBS, orchestré par la Banque nationale suisse. Le taux de change du franc suisse est resté élevé, les investisseurs ayant décidé d'acheter des francs suisses en tant qu'investissement sûr. Même si l'une des plus grandes crises récentes sur les marchés financiers s'est produite en Suisse. Toutefois, la rapidité avec laquelle le problème des banques suisses a été résolu n'a pas eu d'effet négatif sur le franc. La situation du secteur bancaire a profité aux monnaies à faible rendement telles que le yen et le franc. De plus, la décision de la BNS de relever son taux de 50 points de base a également contribué à renforcer le franc.  
Ouvert aux interventions sur le marché des changes
Il y a quelques jours, la BNS a déclaré qu'elle avait la possibilité de vendre des devises étrangères comme alternative au relèvement des taux à l'avenir. Lors de la réunion, la Banque a publié sa déclaration trimestrielle de politique monétaire, qui laisse entendre qu'un nouveau resserrement sera nécessaire. C'est en partie pour cette raison que le taux de change EUR/CHF n'a connu récemment qu'un modeste mouvement de hausse. La paire de devises évolue dans une fourchette comprise entre 0,9700 et 1,0100 depuis la première quinzaine de novembre 2022, et le taux se situe actuellement en son centre, à 0,9900. 

Hausse des taux d'intérêt


La décision surprise de la BNS d'augmenter à nouveau ses taux d'intérêt a également été à l'origine de la hausse récente du taux de change du franc suisse. Fin mars, la BNS a relevé ses taux d'intérêt de 50 points de base, les portant à 1,5 %, soit le niveau le plus élevé en 15 ans, depuis la crise de 2008. La banque centrale suisse n'a pas été ébranlée par les problèmes du système bancaire et du géant national Credit Suisse, et malgré les attentes des investisseurs, elle n'a pas décidé d'augmenter les taux d'un pourcentage plus faible. La BNS continue de resserrer sa politique monétaire et tente ainsi de mettre fin aux nouvelles pressions inflationnistes. Il n'est pas exclu que de nouvelles hausses de taux d'intérêt aient lieu afin de garantir la stabilité des prix à moyen terme. Suite à cette décision, le taux de change du franc suisse s'est apprécié par rapport au dollar, mais moins par rapport à l'euro.


Pronostic sur le taux du CHF


Les analystes de la MUFG affirment que : "La BNS utilise les devises pour lutter contre l'inflation et a vendu des devises étrangères achetées précédemment pour lutter contre les risques de déflation. Cela devrait se poursuivre et, par conséquent, l'amélioration de la croissance de la zone euro après un premier semestre faible, ainsi que l'amélioration du sentiment de risque plus large à mesure que l'inflation diminue, n'auront qu'un impact limité sur l'affaiblissement du CHF." Ils s'attendent à ce que la paire EUR/CHF se négocie légèrement au-dessus de 1,00 au cours des prochains mois.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour:

  • Vous montrer le contenu dans votre langue
  • afficher le contenu pertinent plus rapidement
  • pour améliorer continuellement notre service

De plus amples informations peuvent être trouvées dans notre déclaration de protection des données.

?
Ces cookies sont techniquement nécessaires au bon fonctionnement du site Internet. Ces cookies ne peuvent pas être rejetés.
?
Les cookies statistiques collectent des informations sur l'utilisation de notre site Web. Ils nous aident à améliorer l'expérience utilisateur et notre contenu.
?
Les cookies marketing, également appelés cookies de ciblage ou publicitaires, nous permettent d'afficher des contenus ou des publicités personnalisés sur des sites Internet partenaires externes.