Actualités

Actualités
Stagnation de l'économie suisse au deuxième trimestre

Stagnation de l'économie suisse au deuxième trimestre

September 04, 2023

Stagnation


L'économie suisse a stagné au cours du deuxième trimestre 2023, avec une croissance nulle, corrigée des revenus des événements sportifs, a déclaré le gouvernement lundi. La croissance de 0 % pour le deuxième trimestre est inférieure à l'augmentation de 0,9 % enregistrée au premier trimestre de l'année et au taux de croissance de 0,1 % attendu selon un sondage Reuters. Par rapport à l'année précédente, l'économie suisse a progressé de 1,1 % au deuxième trimestre. En juin dernier, le gouvernement suisse prévoyait une croissance de 1,1 % cette année et de 1,5 % en 2024. Le ralentissement observé dans le monde entier a finalement touché la Suisse. Cependant, la consommation privée est restée forte, avec une croissance de 0,4 % au cours du trimestre, stimulée par le rebond post-pandémique, particulièrement observé dans la restauration et l'hôtellerie, ainsi que dans les secteurs de la santé et de l'alimentation. Les exportations de services se sont également mieux comportées.

Secteur manufacturier


La stagnation s'explique principalement par le ralentissement du secteur manufacturier, qui s'est contracté de 2,9 % en glissement trimestriel. La baisse la plus importante a été enregistrée dans les industries suisses, chimiques et pharmaceutiques, ainsi que dans le secteur de la construction. Ce dernier est affecté par la hausse des taux d'intérêt, les investissements ayant baissé de 0,8 %. Les exportations suisses de biens ont également été en difficulté avec une baisse de -1,2% au cours du deuxième trimestre. "L'environnement international difficile pèse sur les secteurs industriels sensibles à la conjoncture, tels que l'industrie mécanique et la construction métallique, ce qui se traduit par un recul de la valeur ajoutée pour le reste de l'industrie au deuxième trimestre", a déclaré le Secrétariat d'État à l'économie (SECO).

Que nous réserve l'avenir ?


L'économie suisse devrait rester en mauvaise posture au cours des prochains trimestres et être proche de la stagnation jusqu'à l'année prochaine. Comme le début de l'année a été assez fort, on s'attend à une croissance globale de 0,7 % pour 2023. En 2024, la croissance devrait être de 0,6 %, ce qui est inférieur à la moyenne à long terme. 
Inflation en Suisse


L'inflation est restée inférieure à 2 % au cours des trois derniers mois, conformément à l'objectif de la Banque nationale suisse (BNS). Avec le ralentissement de l'économie, la croissance des salaires toujours modérée, la croissance des prix à la production de nouveau inférieure à 2%, les prix à l'importation en baisse par rapport à l'année précédente, il ne devrait pas y avoir de forte accélération de l'inflation dans les mois à venir. La BNS a réussi à maintenir l'inflation à un niveau acceptable grâce à des interventions sur le marché des changes qui ont également permis de stabiliser le taux de change du franc suisse, qui ne cesse de croître.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour:

  • Vous montrer le contenu dans votre langue
  • afficher le contenu pertinent plus rapidement
  • pour améliorer continuellement notre service

De plus amples informations peuvent être trouvées dans notre déclaration de protection des données.

?
Ces cookies sont techniquement nécessaires au bon fonctionnement du site Internet. Ces cookies ne peuvent pas être rejetés.
?
Les cookies statistiques collectent des informations sur l'utilisation de notre site Web. Ils nous aident à améliorer l'expérience utilisateur et notre contenu.
?
Nous n'utilisons pas de cookies marketing ou publicitaires.