menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
Les résidents suisses se rendent en France pour des tests COVID moins chers

Les résidents suisses se rendent en France pour des tests COVID moins chers

19 October 2021

On assiste à une nouvelle activité transfrontalière populaire : les résidents suisses se rendent à l'étranger, en France, pour faire des tests COVID-19 moins chers, car ceux-ci ne sont plus gratuits dans le pays.

Nouvelle activité transfrontalière


    Les activités transfrontalières sont populaires parmi les citoyens suisses, français, allemands et italiens qui vivent près de la frontière. De nombreux travailleurs transfrontaliers font quotidiennement la navette entre l'étranger et la Suisse. Dans l'autre sens, les résidents suisses font des achats moins chers dans les pays voisins de l'UE, car les prix en Suisse sont très élevés en raison du fort taux de change CHF/EUR. Les denrées alimentaires et de nombreux autres produits d'usage courant sont moins chers en France, si bien que de nombreux habitants de Genève et des environs vont y faire leurs courses de temps en temps.  À ce tourisme d'achat s'est ajoutée une autre activité transfrontalière populaire. Les citoyens suisses vivant principalement à Genève et dans les régions environnantes se rendent en France pour obtenir des tests COVID-19 moins chers. La raison en est que le dépistage du coronavirus n'est plus gratuit dans le pays. 

Economiser de l'argent


    La Suisse a cessé de prendre en charge les coûts des tests COVID-19 pour la plupart des personnes depuis le 11 octobre. Cette décision a été prise dans le but de faire payer les tests et d'économiser de l'argent, car le coût du dépistage quotidien du COVID-19 était estimé à quatre millions de francs. Si le test devait rester gratuit jusqu'au 24 janvier 2022 au moins, date d'expiration des exigences du certificat COVID, ce ne sont pas moins de 770 millions de francs qui seraient dépensés par la Confédération pour ces tests. C'est pourquoi il a été décidé de faire payer les tests, même si tout le monde ne doit pas payer. Les tests COVID-19 sont encore gratuits pour les personnes présentant les symptômes du coronavirus, les enfants jusqu'à 16 ans, les personnes qui n'ont pas pu être vaccinées pour des raisons de santé et qui disposent d'un certificat médical pour le prouver, ainsi que les personnes en attente de la deuxième injection du vaccin, mais seulement jusqu'à fin novembre. 

Des tests moins chers à l'étranger


    Les tests n'étant plus pris en charge par le gouvernement, le radiodiffuseur public RTS rapporte que de nombreux résidents se rendent en France pour se faire tester. Dans le pays, les prix des tests varient selon le type de test et selon qu'ils sont effectués dans des centres de dépistage ou achetés en pharmacie. La plupart des centres proposent le test PCR pour 134 francs suisses (environ 124 euros selon le dernier taux de change) et le test antigène rapide pour 47 francs suisses (environ 43 euros selon le dernier taux de change). En France, les prix sont beaucoup plus bas - 44 euros (environ 47 CHF selon le dernier taux de change) pour le test PCR et 22 euros (environ 23 CHF selon le dernier taux de change) pour le test antigène - les prix ont été plafonnés à ce niveau à partir du 15 octobre.  Les résultats des tests français sont valables en Suisse pour le certificat Covid et pour les voyages internationaux.

www.exchangemarket.ch
www.exchangemarket.ch