menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
Le taux de change EUR/CHF revient à 1,04 après que la BNS a maintenu sa politique inchangée.

Le taux de change EUR/CHF revient à 1,04 après que la BNS a maintenu sa politique inchangée.

22 December 2021

L'EUR/CHF est de retour à un taux de change de 1,04, après quelques jours turbulents avec l'un des taux les plus bas depuis des années. 

EUR/CHF de retour à 1,04

    Récemment, l'EUR/CHF a connu quelques jours difficiles, le taux de change atteignant son plus bas niveau depuis des années. Il est descendu bien en dessous de 1,05, essayant même le niveau de 1,03. Il est maintenant revenu au niveau de 1,04. La semaine dernière, les investisseurs se sont concentrés sur la réunion de la Banque nationale suisse, qui n'a pas apporté de grands changements à sa politique, mais seulement de légères modifications aux prévisions d'inflation et des perspectives de croissance économique un peu plus élevées - désormais attendues à 3,5 % pour 2021, contre 3 % prévus auparavant. 

Taux inchangés


    La BNS a maintenu les taux d'intérêt inchangés au niveau record de moins 0,75 %. Dans sa déclaration après la réunion de politique monétaire, la banque a écrit qu'en maintenant les taux inchangés, elle "assure la stabilité des prix et soutient l'économie suisse dans son rétablissement après l'impact de la pandémie de coronavirus". En outre, elle a une fois de plus déclaré que le CHF est très apprécié - la dernière fois qu'elle a utilisé une telle formulation remonte à 2017. Depuis lors, le franc suisse s'est apprécié de 10 % par rapport à l'euro. La paire EUR/CHF a récemment atteint son plus bas niveau depuis juillet 2015. Le CHF est largement considéré comme un actif refuge, et les investisseurs s'empressent d'acheter des francs suisses en période de troubles, comme la pandémie de COVID-19. En outre, la banque a indiqué une nouvelle fois qu'elle était disposée à intervenir davantage sur le marché des changes si nécessaire, afin de réduire la pression à la hausse sur le franc suisse. En 2020, la BNS a acheté des devises étrangères pour près de 110 milliards de francs suisses (119 milliards de dollars) afin d'empêcher la surévaluation de la monnaie. 

Prévisions d'inflation
  

 La banque a également révisé légèrement ses prévisions d'inflation conditionnelle à court et moyen terme : 0,6 % en 2021, 1 % en 2022 et 0,6 % en 2023, par rapport aux prévisions précédentes de septembre, qui étaient respectivement de 0,5 %, 0,7 % et 0,6 %. Commentant l'inflation, le président de la BNS, Thomas Jordan, a déclaré que " [la BNS] a pu empêcher une hausse plus forte de l'inflation en Suisse en autorisant une certaine appréciation nominale ", tout en ajoutant qu'un taux de change du CHF trop fort pourrait nuire à la croissance économique et même conduire à la déflation dans certaines conditions. Cela pourrait suggérer que la BNS est prête à accepter un certain niveau plus fort du CHF sans faire d'interventions. Jordan a également ajouté qu'il était difficile d'interpréter le taux de change en raison des différents niveaux d'inflation. Aux Etats-Unis et dans la zone euro, l'inflation augmente fortement, alors qu'en Suisse, elle reste à un niveau modéré de 1,5%. M. Jordan estime que l'accélération des prix "atteindra bientôt son pic et diminuera au cours de l'année prochaine".

www.exchangemarket.ch
www.exchangemarket.ch