menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
Le taux de change du CHF prend un bon départ en 2023

Le taux de change du CHF prend un bon départ en 2023

12 January 2023

Le franc suisse s'est avéré être le premier à surperformer en 2023 après avoir commencé l'année avec un bon taux de change par rapport à l'euro, au dollar américain ou à la livre sterling. 

Le taux de change du CHF en hausse
Le franc suisse s'est révélé être le grand gagnant parmi les principales devises au cours des deux premières semaines de 2023. Le taux de change du CHF a surperformé par rapport à l'euro, au dollar américain ou à la livre sterling. L'EUR/CHF était largement surévalué selon les experts, tout comme l'USD/CHF, si l'on considère les niveaux de janvier 2022 actualisés par les derniers taux d'intérêt et l'inflation. La juste valeur de l'EUR/CHF, selon les économistes, devrait maintenant se situer entre 0,9487 et 0,9692. Le franc suisse et l'euro se sont considérablement renforcés au cours de ces premiers jours de 2023. Le CHF a également augmenté par rapport à la majorité des autres monnaies au cours de la première semaine de 2023, après que l'inflation ait diminué plus que prévu en décembre. 

La BNS va cesser ses interventions pour le moment
Une inflation plus faible que prévu en décembre devrait être très appréciée par la Banque nationale suisse, car elle soutient la valeur du CHF et signifie qu'aucune intervention supplémentaire n'est nécessaire de la part de la banque. Ces derniers mois, la BNS est intervenue sur le marché des devises pour tenter de freiner l'inflation et empêcher le taux de change du CHF de s'affaiblir. Un CHF plus fort signifie des pressions inflationnistes plus faibles. Pourtant, l'inflation pourrait rester à un niveau supérieur de 0 à 2 % à l'objectif jusqu'en 2024 si la banque centrale ne prend aucune mesure supplémentaire. "La BNS a une stratégie claire pour protéger la Suisse de l'inflation importée, et les taux d'inflation sont encore assez élevés dans les économies de ses principaux partenaires commerciaux. Un élément du resserrement a été l'appréciation constante du franc suisse nominal. La BNS y est parvenue avec succès en 2022. La forte appréciation du franc suisse n'a pas suscité de plaintes de la part des exportateurs ou du secteur du tourisme comme cela avait été le cas lors des cycles d'appréciation précédents", explique Thomas Flury, stratège en matière de change chez UBS Global Wealth Management. Les experts affirment qu'avec les derniers chiffres de l'inflation et le fort taux de change du CHF, il faut s'attendre à de nouvelles interventions sur le marché des devises, si la BNS s'en tient à sa politique. Cependant, la tendance pourrait s'inverser dans l'inflation de janvier et après la baisse de 0,2 % de décembre, nous pourrions assister à une nouvelle hausse. Avec le risque d'une nouvelle hausse de l'inflation dans les prochains mois, la BNS pourrait revenir à des interventions pour soutenir davantage le CHF, même si les dernières données suggèrent que le franc est déjà surévalué.

Exchangemarket
www.exchangemarket.ch