menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
Le CHF atteint son plus haut niveau depuis 11 mois par rapport à l'euro

Le CHF atteint son plus haut niveau depuis 11 mois par rapport à l'euro

28 October 2021

Le franc suisse a atteint son plus haut niveau depuis 11 mois par rapport à l'euro et devrait continuer à progresser, en raison de la hausse de l'inflation et de la politique de la banque centrale.

Un franc suisse fort


    Le taux de change du franc suisse a été très fort récemment, atteignant un sommet de 11 mois par rapport à l'euro. Au total, il s'est raffermi de 4,6 % par rapport aux plus bas de 18 mois atteints au début de l'année 2021. Depuis la mi-septembre, le taux de change du CHF a augmenté de 2,6 % par rapport à l'euro. Le CHF reste également fort par rapport à l'USD, atteignant son plus haut niveau depuis six semaines et augmentant de 3% cette année. De nouveaux gains sont prévus en raison de quelques facteurs, notamment une inflation plus élevée et la banque centrale suisse qui devient plus tolérante vis-à-vis du taux de change du CHF. Selon les experts, les raisons de la force du CHF ne sont pas uniquement dues à son statut de valeur refuge. Les spéculateurs achètent des francs suisses et les conservent plus longtemps car ils s'attendent à une certaine flambée des marchés.

Un moment opportun


    La hausse du franc suisse arrive au bon moment pour la BNS, puisque le Trésor américain va bientôt publier son dernier rapport sur les politiques monétaires de ses partenaires commerciaux. Dans le rapport d'avril, il affirmait que la Suisse répondait aux critères d'un manipulateur de devises, mais le pays n'a pas été étiqueté comme tel. Depuis lors, la Banque nationale suisse a fortement diminué ses interventions sur le marché des changes. Jusqu'à récemment, elle évitait complètement les interventions fortes sur le marché, mais comme le franc suisse s'est raffermi de 2,6 % depuis la mi-septembre, la BNS a décidé d'intensifier ses interventions pour la première fois en six semaines. Toutefois, les experts sont certains que la BNS essaiera de ne pas intervenir sur le marché des changes. Cela s'explique notamment par le fait que le marché s'attend de plus en plus à ce que les taux d'intérêt soient relevés dans un avenir proche, car d'autres banques centrales s'orientent vers une telle décision, comme la FED ou la Banque d'Angleterre.

Une inflation plus élevée


    Le taux de change du CHF n'est pas actuellement un problème pour la BNS, comme le prétendent les spécialistes du marché, et on n'observe pas de pression déflationniste. L'inflation dans le pays se situe au niveau élevé de 0,94% depuis deux ans. Cette inflation plus élevée pourrait être un autre facteur déclenchant le relèvement des taux d'intérêt par la BNS. Même si, pour l'instant, la BNS s'en tient à ses taux d'intérêt négatifs, qui n'ont jamais été aussi bas, la situation pourrait changer d'ici à la fin de 2022. La banque centrale devra agir surtout si l'inflation s'accélère et atteint l'objectif de stabilité défini comme inférieur à 2 %. Les marchés monétaires tablent sur une hausse des taux de 15 points de base d'ici la fin de l'année prochaine, ce qui est plus que ce qui est actuellement attendu de la Banque centrale européenne.

www.exchangemarket.ch
www.exchangemarket.ch