menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
La Suisse lève toutes les restrictions liées à la pandémie

La Suisse lève toutes les restrictions liées à la pandémie

17 February 2022

Le gouvernement fédéral suisse a décidé de lever toutes les restrictions liées à la pandémie à partir du 17 février, les craintes que le système de santé ne soit pas en mesure de traiter le nombre croissant d'infections ayant diminué.

Levée des restrictions
    Le gouvernement fédéral suisse a décidé de lever toutes les restrictions liées à la pandémie à partir de minuit, le 17 février, comme il l'a annoncé mercredi. Les craintes que le système de santé ne soit submergé par le nombre croissant d'infections de la variante Omicron ont diminué ces derniers jours, d'où la décision de lever toutes les restrictions. La seule exigence qui restera en place est l'obligation de porter un masque dans les transports publics et lors des visites dans les établissements de santé. De même, l'isolement obligatoire de cinq jours pour les personnes testées positives au COVID-19 restera en vigueur jusqu'à la fin mars. D'autres restrictions sont supprimées pour la première fois depuis près de deux ans. Tous les magasins, restaurants et institutions culturelles sont désormais librement accessibles. 

L'économie était dans l'expectative
    Les signes annonciateurs de la levée des restrictions ont été donnés il y a environ deux semaines, et l'économie et les entreprises attendaient ce moment avec impatience. "Nous attendions ce moment depuis longtemps", a déclaré Casimir Platzer, chef du lobby du secteur de la restauration de Gastrosuisse. Les restaurateurs et les hôteliers sont heureux que les clients ne soient plus obligés de présenter le certificat COVID-19. Cela pourrait entraîner une augmentation du nombre de visites. Les données ont montré qu'en 2020, les nuitées dans les hôtels ont chuté de 30%, le secteur de l'hôtellerie est donc dans une situation très difficile. En 2020, l'économie a également enregistré le pire résultat depuis les années 70, le taux de change élevé du CHF, valeur refuge, ayant nui aux exportations. L'année dernière, la situation s'est un peu améliorée et le taux de change du franc suisse s'est stabilisé, mais l'économie doit encore se redresser un peu pour retrouver la tendance à la croissance d'avant la pandémie.

Lumière sur l'horizon
    En ce qui concerne la pandémie, le président suisse Ignazio Cassis a déclaré lors d'une conférence de presse à Berne : "La lumière à l'horizon est très visible. Le virus est là. Nous apprenons à vivre avec le virus". Il a toutefois ajouté que le gouvernement était prêt à réimposer des restrictions si nécessaire. Malgré des dizaines de milliers de nouvelles infections chaque jour, le système de santé suisse se porte bien, l'occupation des lits dans les unités de soins intensifs étant en baisse. "La phase aiguë est terminée", a déclaré le ministre de la santé Alain Berset, tout en ajoutant que la Suisse maintiendrait sa capacité de vaccination. À l'heure actuelle, plus de 90 % de la population suisse, soit 8,6 millions de personnes, est immunisée contre le virus, car elle est vaccinée ou guérie. Plus de 2,6 millions d'infections ont été signalées en Suisse et au Liechtenstein voisin depuis le début de la pandémie et environ 12 600 personnes sont décédées des suites du COVID-19.

www.exchangemarket.ch
www.exchangemarket.ch