menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
La BNS maintient ses taux d'intérêt inchangés

La BNS maintient ses taux d'intérêt inchangés

19 March 2020

La Banque nationale suisse a maintenu ses taux d'intérêt à moins 0,75%, tout en annonçant son intention de soutenir l'économie et de faciliter la tâche aux banques en limitant les restrictions imposées à la suite de la pandémie de coronavirus.

Taux d'intérêt inchangés

Jeudi, la Banque nationale suisse a annoncé qu'elle maintiendrait les taux d'intérêt inchangés au niveau de moins 0,75%. La banque se bat pour maintenir le taux de change du CHF stable, car de nombreux investisseurs en période de crise mondiale décident d'acheter des francs suisses, considérés comme un actif refuge. Les mesures prises comprennent l'impression de plus de francs pour acheter des euros et d'autres devises étrangères. Cependant, les mesures prises par d'autres banques centrales, comme la Réserve fédérale, la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre, ont rendu difficile pour la BCE d'assurer un taux de change stable de CHF. Les médias ont suggéré que la BNS participe activement à la garantie d'une aide financière pouvant atteindre 100 milliards de francs, mais les responsables de la banque n'ont pas commenté ces informations.

Aider l'économie

Cependant, la BNS a déclaré qu'elle était désireuse de soutenir l'économie, en collaboration avec le Conseil fédéral. Les entreprises suisses sont en difficulté car de nombreux magasins, les services sont fermés jusqu'au 19 avril au moins. Jusqu'à présent, le paquet d'aide d'urgence de 10 milliards de francs pourrait ne pas suffire. Mais le gouvernement est limité par le frein à l'endettement légal sur le montant de la dette qu'il peut utiliser à un moment donné, même en cas de situation d'urgence. C'est pourquoi de nombreuses institutions, dont l'Institut économique suisse du KOF, ont demandé à la BNS de verser des liquidités d'urgence à partir de ses réserves. La dernière fois qu'une telle situation s'est produite, c'était pendant la crise financière de 2007-2008.

Aider les banques

La BNS a décidé d'assouplir certaines restrictions imposées aux banques commerciales, et de nouvelles mesures à cet égard pourraient suivre. La banque a relevé le seuil auquel les banques commerciales suisses perçoivent des intérêts négatifs pour la détention de liquidités auprès de la banque centrale. À partir du 1er avril, ils peuvent stocker 30 fois plus que leurs réserves de capital minimum à la BNS dans des dépôts dits à vue avant que des frais ne leur soient facturés. Auparavant, la limite était de 25 fois la réserve de capital minimum.

Coopération avec d'autres banques centrales

La BNS s'associe à d'autres banques centrales, comme la FED, pour assurer le flux de dollars américains vers le marché des taux de change, comme cela a été annoncé dimanche. D'autres banques centrales prennent différentes mesures pour aider l'économie en période de pandémie de coronavirus - la FED a réduit ses taux d'intérêt à près de zéro et a annoncé son intention de fournir 700 milliards de dollars de soutien à l'économie. Dans le même temps, la BCE injectera 750 milliards d'euros supplémentaires en obligations dans le cadre du programme d'achat d'urgence en cas de pandémie. La Banque d'Angleterre prévoit de consacrer autant d'argent que nécessaire à l'économie britannique, qui est en difficulté non seulement en raison du coronavirus, mais encore fragile après le Brexit.

Plus d'interventions sur le marché des devises

La BNS prévoit davantage d'interventions sur le marché des changes afin d'empêcher la surévaluation du taux de change du CHF. L'année dernière, elle a augmenté les interventions à 13,2 milliards de francs, soit six fois plus qu'en 2018. Comme le montrent certaines données de cette année, la BNS est intervenue pour intervenir sur le marché des changes de manière significative pour faire barrage à la hausse du prix des CHF.

exchangemarket.ch
exchangemarket.ch