menuclose

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS
Comment évoluera le taux de change de l'euro franc ?

Comment évoluera le taux de change de l'euro franc ?

30 March 2021

Après que la BNS a maintenu ses taux d'intérêt négatifs à un niveau historiquement bas, quel est le pronostic du taux de change de l'euro franc ? Devrait-il s'affaiblir, en particulier avec l’euro ?

 

La BNS ne change pas sa politique

                La Banque nationale suisse s'est engagée à respecter sa politique monétaire lors de la dernière réunion - en maintenant les taux d'intérêt à moins 0,75% et en intervenant sur le marché des changes chaque fois que cela est nécessaire. Cette politique vise à empêcher que le taux de change du franc suisse ne devienne trop élevé. Récemment, cela a fonctionné, car le franc suisse a signalé des pertes. Cette sous-performance n’a toujours pas convaincu la BNS de changer de cap. Apparemment, il considère que la faiblesse du CHF est temporaire et veut toujours avoir des mesures à portée de main pour contrôler son prix. Lorsque le franc suisse devient trop cher, l’économie du pays, qui dépend fortement des exportations, est affectée et une déflation peut se produire. La BNS a déjà du mal à maintenir l'IPC à son objectif de prix de 2% depuis de nombreuses années. Les interventions sont l'un des moyens d'empêcher la déflation de se produire.

 

Prognose EUR CHF

                Dans la seconde moitié de février, le prix EUR / CHF a grimpé en flèche, atteignant le niveau de 1,1150. Comment les grandes banques commerciales prévoient-elles l'évolution du taux de change EUR CHF pour le reste de l’année ? La plupart des banques voient une nouvelle croissance de la monnaie commune de la zone euro. Goldman Sachs prédit le taux de change le plus élevé de toutes les banques - 1,13 CHF pour un euro à la fin du deuxième trimestre, 1,17 CHF au trimestre suivant et 1,20 à la fin de l'année. Cela signifierait un retour aux niveaux rapportés pour la dernière fois en 2018. La Danske Bank voit également l'EUR croître davantage par rapport au CHF, mais avec une condition remplie, les obligations américaines à 30 ans atteignent 3%. La banque propose un prix compris entre 1,15-1,20 CHF. En outre, ING prévoit une croissance de l'euro - à 1,15 CHF à la fin de 2021. La MUFG attend quant à elle 1,14 CHF et la Commerzbank - 1,12 CHF à la fin de l'année. Morgan Stanley donne la prévision la plus pessimiste pour l'EUR / CHF avec 1,10 CHF - une diminution par rapport aux niveaux actuels.

 

Pourquoi le franc suisse est-il plus faible ?

                L'année dernière, le franc suisse a atteint des prix très élevés, car en raison de la pandémie, on a observé une demande accrue pour les actifs refuges. En période d'incertitude, le franc suisse est toujours en hausse. Cela a déclenché une réaction très agressive de la BNS, en particulier au premier semestre de l'année, la banque étant exhortée à acheter des devises. Le total des dépôts à vue de la banque a considérablement augmenté - un indicateur des réserves de change, alors que la banque tentait d'empêcher le CHF de s'apprécier. Depuis le second semestre, le franc suisse a un peu ralenti. La BNS intervient donc beaucoup moins fréquemment. La raison de la faiblesse du CHF était le fait que la demande d'actifs à risque est en train d'augmenter. Les investisseurs sont impatients de vendre des francs suisses en attendant la reprise de l’économie mondiale. La baisse du CHF, ainsi que les prévisions des banques commerciales selon lesquelles la sous-performance est là pour durer cette année, sont certainement une bonne nouvelle pour la BNS.

ExchangeMarket.ch
ExchangeMarket.ch